prix jacuzzi

L'hivernage de votre spa

Pendant l’hiver, le spa doit être protégé du froid glacial. Ceci étant donné qu’un phénomène de transfert de chaleur a lieu entre l’eau chaude et le milieu environnant. Ce qui se traduit par une élévation de consommation. En appliquant les techniques qui vont suivre, vous allez pouvoir faire face aux hivers facilement chaque année.

Les premières réactions à avoir durant l’hiver

Les deux meilleures solutions à adopter est l’utilisation d’une couverture spa et l’application d’un abri pour spa. D’un autre côté, vous aurez à protéger vos conduites d’une couche de mousse en polyuréthane pour que les fluides continuent à circuler sans se geler. Ceci étant donné que l’eau du spa doit situer à un certain niveau de température pour qu’elle continue à assumer son rôle relaxant et ses vertus thérapeutiques.

Vous avez aussi la possibilité de vidanger votre spa si vous n’avez pas l’intention de l’utiliser pour l’hiver. Cela vous permet de ne pas se soucier de l’eau ni des équipements. Vous remettez tout en marché quand l’hiver sera terminé. Il en est de même concernant les composants électroniques, ils ne supportent pas les froids. Leur protection est essentielle pour qu’ils soient utilisables à chaque fois.

Vidanger son spa durant l’hiver

L’opération sera un peu compliquée. Quand il y a contact entre les équipements ou l’eau avec le milieu froid, l’eau aura tendance à se solidifier et ainsi elle aura du mal à couler. Il faut compter sur la performance des pompes pour amorcer les vannes et refouler l’eau.

Dans le cas où des parties des conduites se sont déjà gelées, l’utilisation des pompes de réamorçage est indispensable. D’un autre côté, faire appel à un expert dans le domaine serait plus sage même s’il vous coûte quelques dizaines d’euros. Quelque soit la raison qui vous a poussé à acheter un jacuzzi, cela implique surtout entretien de l’équipement.

Entretenir l’eau du spa

Tant que vous utilisez votre spa, la qualité de l’eau doit être préservée. Ainsi, les mêmes astuces que durant les autres saisons sont à appliquer à la lettre. Cela concerne le nettoyage du filtre, l’élimination du calcaire, la non-prolifération des algues et des moisissures, l’utilisation des produits désinfectants, ….

Il en est de même concernant la température de l’eau, quand vous n’y baignez pas, assurez-vous qu’elle n’est pas au-dessous de 21°C. Cela permet de chauffer rapidement l’eau après chaque baignade.

D’un autre côté, vous aurez à faire attention à l’isolation et aux ouvertures de la pièce. En effet, une simple ouverture de la porte constitue une perte de chaleur ainsi qu’à une pollution. L’isolation ne concerne pas seulement la couverture sur le haut, les parties pariétales du spa doivent être bien isolées pour limiter les pertes de chaleur.

Laissez votre commentaire à propos de cet article

Les publications similaires de "Actualités"

  1. 20 Sept. 2017Les différences de prix entre un spa deux places et un jacuzzi125 vues
  2. 28 Juin 2017Un spa à bon prix tiendra-t-il ses promesses ??139 vues
  3. 14 Juin 2017Les spas pour les vacances208 vues
  4. 26 Mai 2017Aromathérapie et spa156 vues
  5. 9 Nov. 2016Pacific Sauna devient la première marque de France210 vues
  6. 22 Oct. 2016Le spa 3 places pour toujours plus d'espace221 vues
  7. 29 Sept. 2016Un pro vous guide sur le prix du spa227 vues
  8. 26 Août 2016Spa d’extérieur, que faire pendant l’hiver ?274 vues
  9. 22 Août 2016Suivez l'actualité du spa en France264 vues
  10. 27 Juil. 2016Transpirer c'est bon pour la peau !227 vues
  11. 19 Juil. 2016Découvrez des spa de qualité avec RoyalStar258 vues